Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Accueil

Liberté: oui, mais…

Posté le par dans

 

Après avoir réussi facilement son bac scientifique, Antoine était parti préparer une licence dans la grande ville universitaire. Il était revenu chez ses parents au bout de quelques mois, en déprime et surtout un peu perdu. Choc du contraste entre sa vie lycéenne très encadrée et l’indépendance de la vie étudiante, avec quelques heures de cours et beaucoup de travail personnel attendu. Un exemple qui n’est heureusement pas une généralité, mais il est vrai qu’une liberté mal maîtrisée fait de l’autonomie un piège, qui fait le bonheur des bars où les étudiants refont le monde, mais pas le bonheur de leurs enseignants…

Au lycée les élèves doivent se soumettre à des exigences de travail dans un cadre assez strict mais aussi apprendre à intégrer ces exigences pour être en mesure de les assumer de façon autonome. Cela ne va pas de soi et n’est pas un exercice aisé pour tous. C’est l’intérêt des études supérieures en BTS où les élèves sont à la fois des étudiants, et pas des lycéens prolongés, mais avec un cadre scolaire qui aide à réussir. Tenir ensemble le cadre ET l’autonomie est une clé de la réussite. L’enjeu est de concilier exigences ET aspiration à une vie étudiante, dans un subtil équilibre. Les parents sont en général plus attentifs au 1er volet et les bacheliers au second…

Dans les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), le paradoxe est plus sensible : les élèves ne peuvent réussir que grâce à un cadre de vie monacal, aux distractions très réduites, mais ils veulent être dans Lyon, pour être immergés, dans leurs moments de liberté, à l’intense vie étudiante.

En 10 ans le nombre d’étudiants dans l’académie de Lyon a augmenté de 24%. Il est aujourd’hui de 186.000. Les établissements privés catholiques entendent développer des offres de formation, jusqu’à Bac + 3 et même Bac + 5, pour mieux rejoindre les aspirations des familles et des jeunes attachés au projet éducatif
de l’école catholique, y compris à travers la constitution de campus qui favoriseront ce couplé gagnant : autonomie ET exigence.

Gilles de BAILLIENCOURT

Directeur de l’Enseignement Catholique de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial. Une formation pour la vie.

« À 14, 17 ou 18 ans, il n’est pas anormal de se demander ce que l’on peut faire dans la vie et, pour s’y préparer, vers quelles études s’orienter. L’orientation est un exercice délicat au croisement des désirs, opportunités, compétences réelles ou supposées, prouvées ou en attente, et aussi de la ténacité.

Le mystère d’une vocation qui se révèle c’est une façon nouvelle de s’exposer dans le quotidien d’un métier, un engagement. Un phénomène joyeux, qui donne au travail le sens d’une mission, qui donne sa valeur à l’existence.

L’école joue un rôle important dans la préparation des jeunes à aborder la vie professionnelle ; la dimension humaine – la façon dont ils exerceront leur futur métier – se construit aussi dans les relations et les expériences de vie en groupe.

Mais les métiers sont tellement bousculés, dans un contexte changeant, que la préparation à un métier spécifique a moins de sens aujourd’hui que le développement des compétences et le renforcement des relations.

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :