Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Enseignement supérieur

Discernement, responsabilité individuelle et collective

Sup’ La Mache accueille chaque année une promotion d’alternants, futurs Techniciens Supérieurs (BTS ou DUT), en vue d’exercer des métiers de l’industrie : chef de projet, chargé d’affaires ou conducteur de travaux dans le BTP, chargé de projet digital, ou encore Technico-commercial. Certains suivent un parcours à l’international pour devenir chargé d’affaires. Ils vont donc prendre petit à petit des responsabilités dans leur entreprise d’accueil, démontrer leur savoir-faire et développer leur savoir-être en plus du savoir acquis en classe. L’équipe  Sup’ La Mache tout entière (responsables de formation, formateurs et intervenants, équipe administrative, ..) est mobilisée pour amener chacun de nos jeunes à se conduire en responsable : Responsabilité de soi-même en premier lieu, c’est à dire arriver à l’heure, dans une tenue appropriée au métier et au lieu, présence active et participative aux formations, … messages somme toute assez classiques.

Au-delà de la responsabilité individuelle et collective, un intervenant fait réfléchir les étudiants sur le thème « information / désinformation » : en leur projetant des extraits de films, de journaux télévisés, de publicités ou sur les réseaux sociaux, ils sont confrontés au trucage des images et des sons utilisés à des fins commerciales, trompeuses et même propagandistes.

D’autres thèmes sont abordés pour se poser les bonnes questions sur la liberté : « Poser des actes et les assumer » : réfléchir avant d’agir, car chacun est responsable de ses actes et de leur conséquence « Les addictions et conduites à risques » : alcool, stupéfiants, pornographie, mais aussi shopping, tablettes, …, sports dangereux ou extrêmes.

Responsabilité collective : un accent particulier est mis dès le début de l’année sur la coresponsabilité que les alternants ont envers les uns les autres : ce n’est pas empiéter sur la liberté d’un camarade que de signaler à l’équipe pédagogique qu’il ne va pas bien pour telle ou telle raison. C’est au contraire la possibilité de faire que nous pourrons lui venir en aide. Responsabilité écologique : En prenant encore de la hauteur, l’accent est mis sur la responsabilité que chaque alternant peut avoir envers la création. Nous faisons venir des artistes pour souligner que la création est belle, que chacun peut et même doit y contribuer : message écologique dans tous ses sens (protection de la nature, mais aussi écologie humaine, équilibre de vie, découverte de l’art, ouverture à la culture générale, …) Responsabilité sociétale : Comprendre quel est le vrai sens de la propriété. En s’appuyant sur l’expérience d’un chef d’entreprise, sommes-nous propriétaires de tout ou partie de quelque chose (entreprise, outil de travail,..) pour soi-même, ou pour la faire prospérer et la transmettre en meilleures conditions que nous l’avons reçue ?

Olivia Laborde, responsable recrutement, La Mache Lyon

Tagué , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial. Une formation pour la vie.

Des études qui professionnalisent

S’orienter : faire le bon choix des études et d’un parcours professionnel à construire pour se réaliser. Quand le choix est évident, cela a la vertu de la simplicité ou de la continuité tranquille. Quand dominent l’indétermination, l’incertitude ou lorsque le cas est plus complexe, avoir trop d’options devant soi peut inquiéter et le choix devenir une épreuve de renoncement à la liberté !

Avec le temps des réformes, du lycée, de l’enseignement professionnel, du bac, avec les changements imposés par Parcoursup, la France découvre que l’orientation prise en amont détermine les chances de succès des scolarités et, plus tard, l’insertion professionnelle réussie ; bien menée, l’orientation réduit les coûts humains et économiques liés à l’échec scolaire.

Les enjeux de l’orientation sont multiples et chacun a sa part de responsabilité dans le processus :

  • Pour un futur lycéen ou un bachelier, se connaître afin de se projeter dans l’avenir, immédiat des études pour l’année qui vient, ou futur pour le cycle à aborder ;
  • Pour un enseignant, s’engager dans une écoute active afin d’aider un élève à se révéler et de mesurer ses capacités et ses limites, sans confondre potentiel en émergence et parcours scolaire passé ;
  • Pour des parents, prendre en compte les aspirations profondes d’un enfant et l’accompagner à l’instant d’une décision qui lui permettra de se réaliser, en relativisant le désir de reproduction sociale, pour ne pas ouvrir plus tard le temps des regrets.

S’orienter est un exercice à enjeux (ce que l’on peut gagner ou risquer de perdre). Nous avons un souhait pour nos lecteurs, parents et jeunes qui se préparent à s’orienter : avec le Guide orientation en main, soyez audacieux et exigeants, rencontrez les enseignants, les chefs d’établissement, faites-vous une idée avec des jeunes déjà intégrés, discutez avec tous et choisissez « la bonne place », celle accessible pour vous réaliser. Et ensuite, bossez ! : il faut aimer ce qu’on a voulu et travailler pour atteindre ses objectifs.

Régine Caupin

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :