Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Construire sa vie

Un conteur musicien chanteur aux Lazaristes

Ladji Diallo « Aux Lazaristes »

Le Centre Scolaire a accueilli le conteur-musicien-chanteur Ladji Diallo pour un spectacle-témoignage auprès des élèves de Quatrième, de Troisième et de Seconde. Ladji a su entraîner les jeunes au gré de sa musique et de ses contes aux consonances africaines ; ils ont notamment apprécié son rapport simple et authentique avec le public : « On avait envie de l’écouter », « Il avait une façon de parler qui nous rejoignait », « Il était drôle », « Il chantait super-bien ». Après les contes et les chants, le ton est devenu plus grave, et Ladji nous a livré son histoire…

Ladji est issu d’une famille musulmane pratiquante. Malgré la bonne éducation et l’amour qu’il a reçus de ses parents, il est habité par une violence intérieure qui le pousse sans cesse à se battre. Il devient un véritable caïd, réglant tous les problèmes par la violence, étouffant ses émotions.

Le père de Ladji, qui rêvait d’offrir des vacances à ses enfants, rencontre un directeur de colonie, qui se trouve être un bon curé de campagne, le cœur sur la main. Ladji et tous ses frères et sœurs partent ainsi en vacances près de Lourdes. C’est là que l’histoire de Ladji va connaitre un tournant. Il se sent résolument attiré par le lieu sacré de cette colonie : la chapelle. Et, une nuit, entrant dans la chapelle, Ladji fait une expérience intérieure de paix et d’amour qui va marquer sa vie à jamais. Le Christ devient son modèle et son chemin. A 18 ans, il se converti au christianisme.

Dès lors, il s’apaise et s’intéresse à son histoire, à ses racines maliennes et surtout il s’ouvre aux autres qu’il ne considère plus comme des ennemis potentiels mais comme des sources d’enrichissement. Grâce notamment à un professeur qui a cru en lui, il découvre ses talents artistiques et s’engage dans des études de théâtre. Puis Ladji se marie et fonde une famille. Il vit aujourd’hui dans les Pyrénées où il peut se ressourcer entre deux spectacles en France ou à l’étranger.

Le témoignage de Ladji a beaucoup touché les jeunes et les enseignants qui accompagnaient leurs élèves. Il a opéré chez certains un déplacement : « Je me suis rendu compte que les jeunes de ces banlieues n’étaient pas forcément fichus », « On peut tous évoluer ». Une élève a été frappée par le regard de Ladji : « Il avait les yeux qui brillaient, comme s’il était amoureux…. ».

 A.AUREILLE, APS sur le site Saint-Jean

 

Tagué , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial. Une formation pour la vie.

Des études qui professionnalisent

S’orienter : faire le bon choix des études et d’un parcours professionnel à construire pour se réaliser. Quand le choix est évident, cela a la vertu de la simplicité ou de la continuité tranquille. Quand dominent l’indétermination, l’incertitude ou lorsque le cas est plus complexe, avoir trop d’options devant soi peut inquiéter et le choix devenir une épreuve de renoncement à la liberté !

Avec le temps des réformes, du lycée, de l’enseignement professionnel, du bac, avec les changements imposés par Parcoursup, la France découvre que l’orientation prise en amont détermine les chances de succès des scolarités et, plus tard, l’insertion professionnelle réussie ; bien menée, l’orientation réduit les coûts humains et économiques liés à l’échec scolaire.

Les enjeux de l’orientation sont multiples et chacun a sa part de responsabilité dans le processus :

  • Pour un futur lycéen ou un bachelier, se connaître afin de se projeter dans l’avenir, immédiat des études pour l’année qui vient, ou futur pour le cycle à aborder ;
  • Pour un enseignant, s’engager dans une écoute active afin d’aider un élève à se révéler et de mesurer ses capacités et ses limites, sans confondre potentiel en émergence et parcours scolaire passé ;
  • Pour des parents, prendre en compte les aspirations profondes d’un enfant et l’accompagner à l’instant d’une décision qui lui permettra de se réaliser, en relativisant le désir de reproduction sociale, pour ne pas ouvrir plus tard le temps des regrets.

S’orienter est un exercice à enjeux (ce que l’on peut gagner ou risquer de perdre). Nous avons un souhait pour nos lecteurs, parents et jeunes qui se préparent à s’orienter : avec le Guide orientation en main, soyez audacieux et exigeants, rencontrez les enseignants, les chefs d’établissement, faites-vous une idée avec des jeunes déjà intégrés, discutez avec tous et choisissez « la bonne place », celle accessible pour vous réaliser. Et ensuite, bossez ! : il faut aimer ce qu’on a voulu et travailler pour atteindre ses objectifs.

Régine Caupin

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :