Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Enseignement privé

Voir et vivre l’école autrement, institut Sandar

Au sein de l’institut Sandar, lycée agricole situé aux portes de Lyon, la question des horaires aménagés a historiquement toujours existé. Dans le cadre de ses filières autour du cheval (Études et sport équestre ou option équitation), l’établissement proposait des horaires aménagés plusieurs fois par semaine, afin que les élèves puissent allier études et passion.  Suite à ces aménagements, il est apparu au fil du temps que l’accompagnement des sportifs de haut niveau, dans le cadre de la section études et sport équestre, nécessitait davantage de créneaux horaires à consacrer à leur entrainement. Un autre constat émergeait sur la volonté, de la part d’un public plus généraliste, de temps scolaires différenciés spécifiques. En somme, une nécessité d’appréhender l’école différemment, en vue de l’épanouissement et du développement personnel de l’élève.

A la rentrée scolaire 2017, l’institut Sandar a donc pris un tournant décisif en proposant un tout nouveau rythme scolaire pour l’intégralité des élèves du lycée. Les enseignements directement liés au référentiel de formation sont dispensés tous les jours de 08h00 à 15h00, via des séquences de 50 minutes par enseignement. En complément, pour les élèves non concernés par la section Études et sport équestre, des ateliers spécifiques ont été mis en place quotidiennement de 15h00 à 17h00 :
des ateliers dits pédagogiques les lundis, mardis, jeudis et vendredis. Ils sont obligatoires.
des ateliers dits extrascolaires les mercredis. Ils sont facultatifs.

L’atelier pédagogique s’inscrit dans une logique de filière, raisonné avec l’ensemble de l’équipe pédagogique et s’organise prioritairement en groupe restreint. Il peut permettre notamment de développer des compétences transversales, d’approfondir ses connaissances et d’améliorer sa méthodologie. Quelques exemples d’ateliers pédagogiques mis en place : aide à la gestion du temps de travail, méthodologie de prise de note, préparation à un concours, construction du projet professionnel, rédaction de CV et lettre de motivation, préparation d’un évènement, préparation au TOEIC, etc.
L’atelier extrascolaire s’inscrit, quant à lui, dans une logique de développement culturel, artistique ou sportif. Sur la base du volontariat, l’élève s’inscrit à l’atelier de son choix sur la durée et émet ainsi une volonté de découvrir et d’assimiler de nouvelles connaissances et compétences. Et ce, bien sûr, en complément de sa formation initiale dispensée au sein de l’établissement. Quelques exemples d’ateliers extrascolaires mis en place : atelier bricolage (création de mobilier d’extérieur), club musique, prise de photos, défi lecture, etc.

A l’heure actuelle, ces ateliers nécessitent encore quelques ajustements de mise en place. Mais élèves comme enseignants se rejoignent sur leur nécessité et efficacité pour l’épanouissement de l’élève, qui est en pleine construction de son avenir professionnel.

Virginie Pacaly, enseignante en biologie, écologie :« J’ai établi un atelier de construction d’enquêtes policières, en lien direct avec les matières scientifiques que j’enseigne. Via la mise en place d’un meurtre fictif, les élèves doivent créer des indices pour mener des suspects au meurtrier.  En laboratoires, nous avons pu réaliser :
– des analyses de cheveux
– des relevés et analyses d’empreintes digitales
– des analyses de groupes sanguins ou d’ADN
Grâce à cette approche ludique, les élèves acquièrent de nouvelles connaissances. »

Anna Baccara, élève en BAC 1ère Scientifique « L’atelier musique m’a permis d’évoluer et de partager des moments forts avec les autres élèves. On sait mieux contrôler notre voix avec les techniques vocales apprises en cours. Grâce à l’atelier, je me sens capable de chanter face à un public mais je suis surtout plus à l’aise à l’oral globalement. Ce qui va me servir pour d’autres matières ! »

Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial. Une formation pour la vie.

« À 14, 17 ou 18 ans, il n’est pas anormal de se demander ce que l’on peut faire dans la vie et, pour s’y préparer, vers quelles études s’orienter. L’orientation est un exercice délicat au croisement des désirs, opportunités, compétences réelles ou supposées, prouvées ou en attente, et aussi de la ténacité.

Le mystère d’une vocation qui se révèle c’est une façon nouvelle de s’exposer dans le quotidien d’un métier, un engagement. Un phénomène joyeux, qui donne au travail le sens d’une mission, qui donne sa valeur à l’existence.

L’école joue un rôle important dans la préparation des jeunes à aborder la vie professionnelle ; la dimension humaine – la façon dont ils exerceront leur futur métier – se construit aussi dans les relations et les expériences de vie en groupe.

Mais les métiers sont tellement bousculés, dans un contexte changeant, que la préparation à un métier spécifique a moins de sens aujourd’hui que le développement des compétences et le renforcement des relations.

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :