Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

À LA UNE

prendre en compte les tempéraments pour aider aux études

Temperaments

Les parents ont tout intérêt à connaître le tempérament de leurs enfants et leur propre tempérament pour les aider efficacement dans la poursuite de leurs études en vue d’accomplir leur vocation propre.

Un enfant bilieux est un chef–né, énergique et travailleur : il peut se destiner à un poste de commandement et a suffisamment de ressources propres pour persévérer vers le but qu’il s’est fixé.

Un enfant sanguin est avant tout un boute–en–train, bavard: il peut envisager un métier où les contacts humains sont prioritaires et il a besoin de fantaisie mais il n’est pas persévérant et aura besoin d’être encouragé régulièrement.

Un enfant mélancolique est sérieux et appliqué; il supporte volontiers la routine et les travaux méticuleux mais il a un tel souci de l’idéal qu’il manque de confiance en lui et se déprécie souvent. Il aura grand besoin des paroles appréciatives de son entourage!

Un enfant flegmatique n’aime pas beaucoup le travail. Il aura sans cesse besoin d’être motivé et l’espoir de quelques récompenses pourra l’aider « à faire aujourd’hui ce qu’il pourrait légitimement remettre à demain. » Cela dit, un flegmatique qui combat sa  »paresse » naturelle est capable de bien faire, tranquillement et sans précipitation, ce qui est une qualité.

Un père bilieux ou une mère bilieuse aura tendance à imposer ses vues et son rythme à ses enfants et ne comprendra pas du tout le fonctionnement des autres tempéraments, s’il n’a pas étudié cela de près. Lui qui est un travailleur acharné ne peut imaginer que d’autres n’aient  pas le même amour que lui pour le travail!

Un parent sanguin comprendra facilement que le travail puisse être pénible pour ses enfants sanguins ou flegmatiques. Il saura avec humour encourager ses enfants, mais devra aussi montrer l’exemple de la persévérance dans ce qu’il entreprend.

Un père ou une mère mélancolique aura un côté pessimiste qui peut  décourager ses enfants. Ce parent aura tendance à mettre la barre trop haute pour les autres comme pour lui. Il doit faire attention à ce qu’il dit pour ne pas les démotiver.

Les parents flegmatiques sont, en général, de bons parents car ils ne mettent pas la pression à leurs enfants. Toutefois ils doivent eux–mêmes faire un effort pour s’intéresser à ce que font leurs enfants et ne pas négliger les réunions de parents et tout ce qui montre à leurs enfants qu’ils souhaitent leur réussite professionnelle et donc la réussite de leurs études.

On voit donc combien la connaissance des tempéraments permet aux parents de mieux se comporter pour encourager les enfants qui ont particulièrement besoin de l’être. Savoir que son enfant à un tempérament différent du sien permet de mieux le comprendre et d’avoir plus d’indulgence par rapport à ses faiblesses. Le père a tout particulièrement un rôle à jouer pour la confiance en soi  de ses enfants : chacun  d’eux a besoin, en effet, d’entendre de son père « je suis fier de toi; tu feras de belles choses dans ta vie« . Il faut savoir que les mélancoliques sont les plus fragiles, mais aussi que les sanguins et les flegmatiques ont un grand besoin d’encouragements fréquents.

Maryvonne Pierre, Cours Privé Catholique François et Jacinthe de Fatima, Lyon 9ème

Tagué , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :