Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Enseignement privé

Aider à réussir

Aider à réussir et contribuer au bien-être des élèves.

Dans un contexte de mise en concurrence accrue entre les élèves, où la réussite scolaire peut être un marqueur social parfois discriminant, le Lycée Agricole Privé Saint-André de Sury-le-Comtal a fait le choix d’offrir des formations centrées autour de l’élève.

Fidèles aux principes de l’éducation salésienne, les équipes de l’établissement tendent à les décliner dans tous les aspects de la vie du lycée, une offre de formation complète, celle de professionnels compétents et de citoyens ouverts.

Ainsi, les cours sont dispensés avec la volonté que chaque élève y trouve matière à progresser et à se réaliser. Certaines heures ont lieu en demi-groupe, notamment lors des matières pratiques (équitation, toilettage canin…). Cet aspect professionnalisant est renforcé par les nombreuses visites, la rencontre d’intervenants (de l’éleveur de serpents à l’écrivain), la participation à des salons, des concours. Les classes entrantes, qui accueillent les élèves les plus jeunes, sont suivies tout au long de l’année par un Assistant et Educateur de Vie Scolaire, véritable référent en charge d’animer le groupe-classe autour de projets divers, comme d’épauler lors des devoirs à faire.

L’accueil des élèves à besoin éducatif particulier, à travers la mise en place d’un Plan d’Accompagnement personnalisé ou l’aide d’une Auxiliaire de vie scolaire (en lien avec les MDPH), est un autre axe de travail de l’établissement. Un élève à besoins identifiés peut ainsi être épaulé en classe et en-dehors, pour réviser, noter, reformuler, favorisant ainsi l’autonomie de chaque apprenant.

Cette autonomie est visible en particulier chez les élèves faisant le choix de l’apprentissage (CAPa Palefrenier-Soigneur), cette voie en faisant d’ores et déjà des professionnels. Elle permet aussi un regain de confiance en soi, à travers la confrontation quotidienne avec les réalités d’un métier, nécessaire à des jeunes ayant soif de concret.

 

Le rôle de l’institution ne se borne pas à la salle de classe ; les élèves du lycée Saint-André participent en dehors du temps scolaire à de nombreuses activités organisées autour du même credo : la responsabilisation.

Les élèves organisent eux-mêmes, en lien avec la Vie Scolaire, les soirées de leur internat, les sorties récréatives. Ils sont consultés, à travers leurs élus, sur l’organisation de la vie quotidienne, des menus proposés à la cantine jusqu’aux heures de sortie libre accordées à chaque classe.

Leur parole est reconnue, écoutée, collectivement et individuellement. La présence d’une animatrice pastorale et d’un psychologue offre à chacun la possibilité, s’il en ressent l’envie ou le besoin, de s’ouvrir de ses états d’âmes dans des moments plus informels.

Francoise TAILLANDIER

Chef d’établissement

Lycée Agricole Privé Saint-André de Sury-le-Comtal

 

Tagué , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial. Une formation pour la vie.

Des études qui professionnalisent

S’orienter : faire le bon choix des études et d’un parcours professionnel à construire pour se réaliser. Quand le choix est évident, cela a la vertu de la simplicité ou de la continuité tranquille. Quand dominent l’indétermination, l’incertitude ou lorsque le cas est plus complexe, avoir trop d’options devant soi peut inquiéter et le choix devenir une épreuve de renoncement à la liberté !

Avec le temps des réformes, du lycée, de l’enseignement professionnel, du bac, avec les changements imposés par Parcoursup, la France découvre que l’orientation prise en amont détermine les chances de succès des scolarités et, plus tard, l’insertion professionnelle réussie ; bien menée, l’orientation réduit les coûts humains et économiques liés à l’échec scolaire.

Les enjeux de l’orientation sont multiples et chacun a sa part de responsabilité dans le processus :

  • Pour un futur lycéen ou un bachelier, se connaître afin de se projeter dans l’avenir, immédiat des études pour l’année qui vient, ou futur pour le cycle à aborder ;
  • Pour un enseignant, s’engager dans une écoute active afin d’aider un élève à se révéler et de mesurer ses capacités et ses limites, sans confondre potentiel en émergence et parcours scolaire passé ;
  • Pour des parents, prendre en compte les aspirations profondes d’un enfant et l’accompagner à l’instant d’une décision qui lui permettra de se réaliser, en relativisant le désir de reproduction sociale, pour ne pas ouvrir plus tard le temps des regrets.

S’orienter est un exercice à enjeux (ce que l’on peut gagner ou risquer de perdre). Nous avons un souhait pour nos lecteurs, parents et jeunes qui se préparent à s’orienter : avec le Guide orientation en main, soyez audacieux et exigeants, rencontrez les enseignants, les chefs d’établissement, faites-vous une idée avec des jeunes déjà intégrés, discutez avec tous et choisissez « la bonne place », celle accessible pour vous réaliser. Et ensuite, bossez ! : il faut aimer ce qu’on a voulu et travailler pour atteindre ses objectifs.

Régine Caupin

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :