Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Enseignement professionnel

CAP conducteur d’installations de production : polyvalence et réactivité

Le conducteur d’installations de production doit assurer la production industrielle sur un système automatisé ou non de transformation, d’élaboration et de conditionnement par procédé continu, discontinu ou mixte.

L’activité de conducteur d’installations de production consiste à :

*Préparer son poste de travail et lancer la production ;

*Approvisionner en matière d’œuvre et maintenir la cadence ou les flux de production ;

*Surveiller le bon déroulement de la fabrication et contrôler la qualité ;

*Enregistrer les données garantissant la traçabilité du produit

*Réaliser la maintenance de premier niveau et assister l’équipe de maintenance lorsque celle-ci intervient sur le système dont il a la charge.

Pour mener à bien la réalisation de ces tâches, l’apprenant devra faire preuve de rigueur, de concentration et être réactif.

L’activité de production, fabrication, conditionnement se réalise dans des entreprises différentes par la taille et les secteurs d’appartenance : agroalimentaire, pharmacie, cosmétologie, chimie, transformation des papiers et cartons, électronique, production et transformation des métaux, sidérurgie, automobile, industrie textile, industrie graphique, cuirs et peaux, céramique, plasturgie…

Cette formation est proposée aux filles et aux garçons intéressés par une rapide intégration dans la vie professionnelle qui se caractérise par 12 semaines de formation en milieu professionnel, réparties tout au long des 2 années de formation.

Pourquoi proposer ce diplôme en niveau CAP ?

Le décrochage scolaire est une réalité et nombreux sont ceux qui abandonnent prématurément les bancs de l’école, sans qualification, ni diplôme. C’est un sujet qui nous concerne tous et qui nous interroge sur notre capacité et notre rôle à aider ces jeunes et à les accompagner.

En proposant ce niveau de qualification, nous souhaitons pouvoir donner la possibilité à de jeunes apprenants, qui « frôlent » le décrochage scolaire de retrouver une nouvelle motivation pour l’école et de s’épanouir davantage à travers de nouveaux enseignements qui leur conviennent mieux qui leur permettront de se qualifier et de trouver une place au sein de la société et dans la vie active. En effet, certains jeunes n’ont pas un niveau scolaire leur permettant d’accéder à une formation type BAC PRO mais peuvent prétendre à intégrer un niveau CAP qui correspondra mieux à leur qualification et qui leur donnera la possibilité de suivre une formation scolaire diplômante et donnant accès direct au marché de l’emploi.

La poursuite d’études est néanmoins possible pour les élèves motivés, par le biais d’une passerelle, leur permettant d’accéder aux BAC PRO Microtechniques (proposé dans notre établissement), Technicien d’Usinage, Pilotage de Systèmes de Production Automatisée ou Maintenance des Equipements Industriels.

 

Bernard LASSABLIERE,

Chef d’établissement LPP LE MARAIS SAINTE THERESE, Saint –Etienne (Loire)

Tagué , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :