Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Enseignement professionnel

Décrochage scolaire: tenir et soutenir

Depuis maintenant six années, le Lycée professionnel Le Marais Ste thérèse à St Etienne collabore étroitement avec les instances régionales et académiques dans le cadre de la lutte contre le décrochage scolaire. En effet ce sont au niveau national plus de 140 000 jeunes qui mettent un terme à leurs études sans être en possession d’une qualification.

Les causes du décrochage scolaire sont multiples, tout comme les profils. Entre les élèves avec des soucis de comportement qui s’opposent aux institutions et en sont exclus à répétitions, ceux qui s’ennuient, ne trouvent pas de sens aux apprentissages proposés et qui finissent par tomber dans la spirale de l’absentéisme, et ceux dont les difficultés d’apprentissage sont telles, que malgré toute leur bonne volonté, ils échouent aux examens et quittent leur lycée sans diplômes.

La lutte contre le décrochage est un combat de tous les instants, avec deux leitmotivs : TENIR et SOUTENIR.

TENIR : Tenir bon contre, souvent, la mauvaise volonté de ces jeunes tentés par le décrochage. Tenir bon contre parfois la fatigue des équipes pédagogiques qui s’épuisent à courir après des jeunes qui les fuient. Tenir bon contre le découragement, la fatalité, la tentation de « laisser tomber » ces jeunes pour ne s’occuper que de ceux qui, de toute façon, réussiront.

SOUTENIR : Soutenir ces jeunes, les accompagner, toujours leur proposer une solution, ébaucher des projets, leur proposer de « rebondir » que ce soit au lycée ou ailleurs. Soutenir les familles, pour qu’elles ne désespèrent pas pour l’avenir de leur enfant. Soutenir les équipes pour qu’elles continuent ce travail parfois ingrat : tout tenter pour permettre à ces jeunes d’avoir un futur digne.

Au Marais Sainte Thérèse, un jeune qui décroche se voit proposer un ou des stages, pour qu’il trouve sa voie car parfois il ne s’agit que d’une orientation mal choisie, ou d’un mode de formation inadapté. L’alternance fait souvent des miracles et un jeune, en rupture de ban dans un lycée classique, peut fort bien ressusciter sous la férule bienveillante d’un maître d’apprentissage.

Dans notre établissement, un jeune qui décroche ne sera pas renvoyé pour cela… jusqu’à la dernière minute, il reste candidat à un examen et nous tentons tout pour qu’il le réussisse. Au Marais Sainte Thérèse, on ne fait pas de miracle, et parfois des jeunes échouent aux examens. Ils ne partent pas sans solution : redoublement, orientation, formations ; nous centralisons nos informations sur la « plate-forme de suivi des décrocheurs » du secteur « Loire-sud », et nous nous assurons par téléphone que tous nos « anciens » sont soit au travail, soit en formation.

Si au niveau national, le nombre de jeunes en situation de décrochage est descendu à 98 000, les effets se font aussi sentir dans notre établissement, d’une trentaine de décrocheurs par an en moyenne depuis 2010, ce chiffre avoisinait 19 l’an passé. Les 19 sont tous au travail ou en formation.  Le progrès est sensible, mais cela reste encore insuffisant, raison pour laquelle nous poursuivons ce travail, oh combien indispensable.

PLUS QUE JAMAIS, LES JEUNES RESTENT AU CŒUR DE NOS PREOCCUPATIONS

Eddy Tatoué,, Conseiller Principal d’Éducation LPP LE MARAIS SAINTE THERESE, Saint-Etienne (Loire)

Tagué , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial. Une formation pour la vie.

« À 14, 17 ou 18 ans, il n’est pas anormal de se demander ce que l’on peut faire dans la vie et, pour s’y préparer, vers quelles études s’orienter. L’orientation est un exercice délicat au croisement des désirs, opportunités, compétences réelles ou supposées, prouvées ou en attente, et aussi de la ténacité.

Le mystère d’une vocation qui se révèle c’est une façon nouvelle de s’exposer dans le quotidien d’un métier, un engagement. Un phénomène joyeux, qui donne au travail le sens d’une mission, qui donne sa valeur à l’existence.

L’école joue un rôle important dans la préparation des jeunes à aborder la vie professionnelle ; la dimension humaine – la façon dont ils exerceront leur futur métier – se construit aussi dans les relations et les expériences de vie en groupe.

Mais les métiers sont tellement bousculés, dans un contexte changeant, que la préparation à un métier spécifique a moins de sens aujourd’hui que le développement des compétences et le renforcement des relations.

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :