Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Enseignement professionnel

Les écoles de production, la réussite pro

Comment apprendre un métier ? acquérir les gestes, appliquer des méthodes, maitriser les outils? apprendre par la théorie ou commencer par la pratique? Les éoles de production ont fait un choix : on apprend par « le faire, réaliser des travaux », mais surtout des travaux pour des vrais clients, rejoignant ainsi les conditions d’exercice du futur métier. ensuite, par l’enseignement, on comprend mieux la théorie.

Quelle satisfaction de réussir à réaliser une pièce mécanique pour une commande d’un client; la satisfaction d’un client, cela donne confiance en soi§ CAP, Bac Pro ou poursuivre ses études, on peut alors tout envisager. 100% d’insertion professionnelle, plus de 90 % de réussite aux examens, 45% de poursuite d’études supérieures, c’est le résultat obtenu par les écoles de prodution avec des jeunes initialement en situation de difficulté ou d’échec scolaire.

pour trouver une école de production : fnep@ecoles-de-production.com

Nouvelle section Textile Médical à l’Ecole de Production de St Etienne

L’Afep accueille 6 jeunes pour une nouvelle formation CAP CIP dans le domaine des Textiles Techniques et Médicaux (dont Saint-Etienne est la capitale industrielle) avec la pédagogie du « Faire pour Apprendre » propre aux Ecoles de Production. Laura, la nouvelle  Maître professionnelle au parcours très riche et toute l’équipe de l’AFEP, cherchent par cette formation – à accroître leur offre – à proposer une formation attrayante pour un public féminin – à s’appuyer sur la dynamique du territoire (les entreprises locales leaders du marché : Thuasne, Gibaud, Sigvaris, annoncent au total 40 à 50 recrutements d’opérateurs/trices par an…).

 

Industrie : une nouvelle Ecole de Production à Besançon

Martial Devaux, président de l’UIMM du Doubs  assure que « C’est un problème de formation lié à l’histoire et à la mauvaise image de l’industrie« . « Les jeunes ne connaissent pas les métiers« . L’industrie a changé, les jeunes ont gardé une image ancienne de ce secteur. Aujourd’hui dans l’industrie on travaille avec des outils modernes de communication, avec des outils informatiques et numériques.

Ce constat amène L’UIMM (l’Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie) du Doubs à ouvrir une Ecole de Production à Besançon. Elle forme pour sa première session 10 jeunes au CAP Conducteur d’Installation de Production, un métier en tension du bassin d’emploi de Besançon. Alexis, Directeur de l’Ecole et Hervé, Maître Professionnel, sont heureux de voir que le groupe se construit facilement avec des profils très différents.

Eden School, la première Ecole de Production du numérique

L’objectif d’Eden School : Apprendre un métier d’avenir Développeur web et mobile, apprendre à communiquer, être fier.e de ce qu’on fait, devenir responsable et bienveillant.e, comprendre l’esprit d’équipe et oublier que l’école classique n’était pas faite pour eux. Les co-directrice et directeur Hélène et Pierre, Ségolène, Emilie, Marion, Jérémy, Nicolas et Jean Francois, sont extrêmement heureux.ses d’accompagner ces jeunes sur le chemin que nombres d’adultes n’ont jamais eu la chance de suivre.

Tagué , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial. Une formation pour la vie.

Des études qui professionnalisent

S’orienter : faire le bon choix des études et d’un parcours professionnel à construire pour se réaliser. Quand le choix est évident, cela a la vertu de la simplicité ou de la continuité tranquille. Quand dominent l’indétermination, l’incertitude ou lorsque le cas est plus complexe, avoir trop d’options devant soi peut inquiéter et le choix devenir une épreuve de renoncement à la liberté !

Avec le temps des réformes, du lycée, de l’enseignement professionnel, du bac, avec les changements imposés par Parcoursup, la France découvre que l’orientation prise en amont détermine les chances de succès des scolarités et, plus tard, l’insertion professionnelle réussie ; bien menée, l’orientation réduit les coûts humains et économiques liés à l’échec scolaire.

Les enjeux de l’orientation sont multiples et chacun a sa part de responsabilité dans le processus :

  • Pour un futur lycéen ou un bachelier, se connaître afin de se projeter dans l’avenir, immédiat des études pour l’année qui vient, ou futur pour le cycle à aborder ;
  • Pour un enseignant, s’engager dans une écoute active afin d’aider un élève à se révéler et de mesurer ses capacités et ses limites, sans confondre potentiel en émergence et parcours scolaire passé ;
  • Pour des parents, prendre en compte les aspirations profondes d’un enfant et l’accompagner à l’instant d’une décision qui lui permettra de se réaliser, en relativisant le désir de reproduction sociale, pour ne pas ouvrir plus tard le temps des regrets.

S’orienter est un exercice à enjeux (ce que l’on peut gagner ou risquer de perdre). Nous avons un souhait pour nos lecteurs, parents et jeunes qui se préparent à s’orienter : avec le Guide orientation en main, soyez audacieux et exigeants, rencontrez les enseignants, les chefs d’établissement, faites-vous une idée avec des jeunes déjà intégrés, discutez avec tous et choisissez « la bonne place », celle accessible pour vous réaliser. Et ensuite, bossez ! : il faut aimer ce qu’on a voulu et travailler pour atteindre ses objectifs.

Régine Caupin

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :