Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Enseignement supérieur

Séries technologiques poru les ingénieurs et techniciens de demain

Des séries technologiques plus polyvalentes préparant à de belles études supérieures.

La rénovation de la voie technologique opérée en 2011 a eu pour but de promouvoir et de valoriser les formations et les carrières des domaines scientifiques et techniques. L’objectif est de former les ingénieurs et techniciens dont la France aura besoin dans les prochaines années.

Ces filières s’adressent à des élèves curieux, qui ont envie de maitriser leur environnement technologique et ayant un intérêt pour les activités pratiques dont la place est très importante dans l’emploi du temps hebdomadaire.

Les jeunes sont de plus en plus attirés par ces filières mais leurs familles restent quelquefois réticentes. Pourtant l’offre de poursuite d’études s’est élargie pour désormais se rapprocher de celle proposée à l’issue d’un bac général. Les établissements d’enseignement supérieur (IUT, école d’ingénieur avec ou sans classes préparatoires intégrées, école d’Architecture …) doivent accueillir un quota imposé d’élèves en provenance des filières technologiques.

Nous accueillons ainsi chaque année en classe de première technologique STI2D ou STL quelques élèves ayant déjà fait une première « S » se trouvant en échec, et souvent démotivés. La pédagogie proposée dans les filières technologiques, basée sur une approche concrète et inductive, intégrant la démarche de projet, rend les savoirs plus accessibles à des élèves parfois un peu fâchés avec la théorie. On constate souvent que ces derniers trouvent enfin leur voie, s’épanouissent et obtiennent régulièrement le bac avec une belle mention !

Nous espérons que cela sera le cas pour Alexis, Etienne et Mathis, élèves en Terminale STI2D ayant tenté une première S et donc en mesure de comparer les deux filières : « En STI2D, nous avons plus d’heure de cours, surtout sous forme de travaux pratiques, mais un peu moins de travail à la maison. Nous travaillons souvent en demi-groupe, les profs sont plus disponibles et prennent le temps nous expliquer les notions difficiles. L’approche est différente dans la plupart des matières. En mathématiques, par exemple, on ne nous demande pas de savoir redémontrer les formules du cours, mais de les maitriser et les appliquer correctement». Ces élèves ne regrettent qu’une chose : ne pas être venus directement dans la filière STI2D !

Depuis la création de la filière STI2D, 100% de nos élèves ont obtenu le bac à la session de juin, toutes spécialités confondues (AC, ITEC et SIN), et le plus souvent avec une mention. De plus, on constate que le taux d’intégration en CPGE est très important à La Salle, dépassant 20% en regard des 4% nationaux. Chaque année, un  groupe d’élèves intègre la prépa TSI des Lazaristes, réservées à des élèves en provenance des bacs technologiques (STI2D ET STL). Les élèves se préparent à passer des concours spécifiques pour accéder aux places qui leur sont réservées dans les écoles d’ingénieur, même les plus prestigieuses !

Nos élèves participent régulièrement aux Olympiades des Sciences de l’Ingénieur. En avril 2017, un groupe d’élèves de la spécialité SIN (William, Alban et Wacil) a remporté le « prix du numérique » récompensant la programmation remarquable de leur projet « TerminalWAW », dont l’objectif était de simplifier l’utilisation des monnaies locales (telle que La Gonette) en passant d’un support physique (billets, pièces) à un support virtuel dématérialisé.

Catherine Szostkiewicz reponsable de la filière STI2D

Tagué , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial. Une formation pour la vie.

« À 14, 17 ou 18 ans, il n’est pas anormal de se demander ce que l’on peut faire dans la vie et, pour s’y préparer, vers quelles études s’orienter. L’orientation est un exercice délicat au croisement des désirs, opportunités, compétences réelles ou supposées, prouvées ou en attente, et aussi de la ténacité.

Le mystère d’une vocation qui se révèle c’est une façon nouvelle de s’exposer dans le quotidien d’un métier, un engagement. Un phénomène joyeux, qui donne au travail le sens d’une mission, qui donne sa valeur à l’existence.

L’école joue un rôle important dans la préparation des jeunes à aborder la vie professionnelle ; la dimension humaine – la façon dont ils exerceront leur futur métier – se construit aussi dans les relations et les expériences de vie en groupe.

Mais les métiers sont tellement bousculés, dans un contexte changeant, que la préparation à un métier spécifique a moins de sens aujourd’hui que le développement des compétences et le renforcement des relations.

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :