Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Construire sa vie

vivre la pédagogie ignatienne : goûter les choses intérieurement

 

Vivre la pédagogie ignatienne dans l’un des 14 établissements du réseau jésuite

Bien que créé par les Pères maristes au milieu du XIXème siècle, notre établissement, Sainte-Marie La grand Grange, situé à Saint-Chamond, est devenu depuis 2009, l’un des 14 établissements du réseau jésuite qui propose  de nous retrouver autour d’un certain nombre de caractéristiques que l’on pourrait résumer par  trois messages de fond qui sont autant d’ambitions pour tous ceux qui forment  nos élèves :

1 si nos établissements sont d’abord des lieux de transmission du savoir, la pédagogie ignatienne insiste sur le fait que ce qui compte ce n’est pas d’en savoir beaucoup mais d’être capable de Goûter les choses intérieurement. Puissent nos enseignants faire vibrer nos élèves….

2 Former des hommes et des femmes au service des autres : Responsabiliser nos élèves qui prendront demain leur place dans la société en s’engageant. Le pape François nous rappelle à ce propos qu’il faut éveiller nos jeunes à l’aide des plus fragiles, les plus démunis.

3 chaque élève doit pouvoir trouver des lieux où il peut réfléchir au sens de la vie, s’arrêter pour une relecture,  prier,  s’interroger afin de Découvrir quelle est sa vocation en comprenant que DIEU a besoin de lui et compte sur lui.

L’an dernier, nous terminions en juin le long travail d’écriture du projet d’établissement.

Ce dernier doit donc naturellement s’inscrire dans le respect de ces fameuses caractéristiques de la pédagogie jésuite. Ainsi, puisqu’ils ont de moins en moins le monopole du savoir, les enseignants se placent davantage en accompagnateurs du travail de l’élève, plutôt qu’en « distributeurs de savoir. »Et il appartient à la tradition jésuite depuis la création des premiers collèges de se centrer sur les exercices des élèves et non sur les cours du professeur.

D’autre part, comme l’explique le père SALEMBIER (sj), la tradition jésuite ne vise pas simplement à faire des êtres cultivés mais vise à former des hommes capables de s’engager et donc de choisir et de décider. A la source de cette pédagogie, la conviction que chaque être humain acquière son statut de personne d’une vocation qui lui est propre et qu’il lui faut découvrir et manifester, vocation absolument unique à la construction de la société dans laquelle il s’insert.

Puisse ce projet d’établissement nous permettre de relever ce double défi :

+  d’offrir des enseignants qui soient de vrais guides accompagnateurs

+  de développer chez les jeunes qui leur sont confiés, cette conscience :

  • Qu’ils ont quelque chose d’unique à relever
  • Que la société est en attente de cette nouveauté qu’ils portent en eux.

Pierre Corrieras, chef d’établissement, Sainte Marie La Grand Grange

 

Tagué , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial. Une formation pour la vie.

Des études qui professionnalisent

S’orienter : faire le bon choix des études et d’un parcours professionnel à construire pour se réaliser. Quand le choix est évident, cela a la vertu de la simplicité ou de la continuité tranquille. Quand dominent l’indétermination, l’incertitude ou lorsque le cas est plus complexe, avoir trop d’options devant soi peut inquiéter et le choix devenir une épreuve de renoncement à la liberté !

Avec le temps des réformes, du lycée, de l’enseignement professionnel, du bac, avec les changements imposés par Parcoursup, la France découvre que l’orientation prise en amont détermine les chances de succès des scolarités et, plus tard, l’insertion professionnelle réussie ; bien menée, l’orientation réduit les coûts humains et économiques liés à l’échec scolaire.

Les enjeux de l’orientation sont multiples et chacun a sa part de responsabilité dans le processus :

  • Pour un futur lycéen ou un bachelier, se connaître afin de se projeter dans l’avenir, immédiat des études pour l’année qui vient, ou futur pour le cycle à aborder ;
  • Pour un enseignant, s’engager dans une écoute active afin d’aider un élève à se révéler et de mesurer ses capacités et ses limites, sans confondre potentiel en émergence et parcours scolaire passé ;
  • Pour des parents, prendre en compte les aspirations profondes d’un enfant et l’accompagner à l’instant d’une décision qui lui permettra de se réaliser, en relativisant le désir de reproduction sociale, pour ne pas ouvrir plus tard le temps des regrets.

S’orienter est un exercice à enjeux (ce que l’on peut gagner ou risquer de perdre). Nous avons un souhait pour nos lecteurs, parents et jeunes qui se préparent à s’orienter : avec le Guide orientation en main, soyez audacieux et exigeants, rencontrez les enseignants, les chefs d’établissement, faites-vous une idée avec des jeunes déjà intégrés, discutez avec tous et choisissez « la bonne place », celle accessible pour vous réaliser. Et ensuite, bossez ! : il faut aimer ce qu’on a voulu et travailler pour atteindre ses objectifs.

Régine Caupin

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :