Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Enseignement supérieur

Corentin, Prépa Science Po aux Minimes

« Une étape avant l’IEP

L’année dernière (septembre 2017) j’étais exactement à votre place, je sortais de terminale et j’avais passé un concours que j’avais brillamment raté, avec notamment un très beau 4/20 à l’épreuve d’histoire. Pourtant, aujourd’hui je suis élève à Sciences Po Lille.

Alors comment suis-je passé d’un échec à une réussite ?

L’année de prépa que j’ai passée aux Minimes m’a permis d’améliorer à la fois le fond et la forme. D’abord parce que tout au long de l’année nous avons revu la façon de construire une introduction et une conclusion correcte, avec chaque partie bien à sa place. Mais aussi la façon de suivre un déroulement argumentatif de façon claire et logique à la fois en histoire et en questions contemporaines. Le fait de se concentrer une année entière sur un seul objectif et des notions précises permet de les approfondir et d’avoir, au final, des connaissances globales mais aussi très technique sur les thèmes du concours. Notamment en questions contemporaines.

Au-delà du travail en classe, une année de prépa est aussi une année où l’on apprend à construire ses propres méthodes de travail. La quantité de travail étant très élevée il faut apprendre à s’organiser, gérer son emploi du temps et son programme de révision. Aux Minimes beaucoup d’élèves font le choix de l’internat-externé. Ce système est nécessaire car il permet de se contraindre au travail. Le fait d’être entouré d’autres élèves qui travaillent est motivant.

L’année de prépa correspond pour moi à l’année où l’on construit son bagage méthodologique, d’abord pour passer un concours mais aussi pour acquérir des méthodes de travail qui servent tout au long des études supérieures. » Corentin, classe de Sciences Politiques

Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial. Une formation pour la vie.

Des études qui professionnalisent

S’orienter : faire le bon choix des études et d’un parcours professionnel à construire pour se réaliser. Quand le choix est évident, cela a la vertu de la simplicité ou de la continuité tranquille. Quand dominent l’indétermination, l’incertitude ou lorsque le cas est plus complexe, avoir trop d’options devant soi peut inquiéter et le choix devenir une épreuve de renoncement à la liberté !

Avec le temps des réformes, du lycée, de l’enseignement professionnel, du bac, avec les changements imposés par Parcoursup, la France découvre que l’orientation prise en amont détermine les chances de succès des scolarités et, plus tard, l’insertion professionnelle réussie ; bien menée, l’orientation réduit les coûts humains et économiques liés à l’échec scolaire.

Les enjeux de l’orientation sont multiples et chacun a sa part de responsabilité dans le processus :

  • Pour un futur lycéen ou un bachelier, se connaître afin de se projeter dans l’avenir, immédiat des études pour l’année qui vient, ou futur pour le cycle à aborder ;
  • Pour un enseignant, s’engager dans une écoute active afin d’aider un élève à se révéler et de mesurer ses capacités et ses limites, sans confondre potentiel en émergence et parcours scolaire passé ;
  • Pour des parents, prendre en compte les aspirations profondes d’un enfant et l’accompagner à l’instant d’une décision qui lui permettra de se réaliser, en relativisant le désir de reproduction sociale, pour ne pas ouvrir plus tard le temps des regrets.

S’orienter est un exercice à enjeux (ce que l’on peut gagner ou risquer de perdre). Nous avons un souhait pour nos lecteurs, parents et jeunes qui se préparent à s’orienter : avec le Guide orientation en main, soyez audacieux et exigeants, rencontrez les enseignants, les chefs d’établissement, faites-vous une idée avec des jeunes déjà intégrés, discutez avec tous et choisissez « la bonne place », celle accessible pour vous réaliser. Et ensuite, bossez ! : il faut aimer ce qu’on a voulu et travailler pour atteindre ses objectifs.

Régine Caupin

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :