Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Collège

Léa, Juliette, Mathilde, Héloïse, romancières

Posté le par dans

Un roman pour le Concours National de la Résistance et de la Déportation

Léa, Juliette, Mathilde, Héloïse, et le lieutenant-colonel Richy lors de la remise officielle des prix du CNRD

Le thème du Concours National de la Résistance et de la déportation était, pour l’année 2018 2019, l’engagement dans la résistance. Héloïse Reynaud et Juliette Reynaud, élèves de 3ème B, passionnées de littérature, se sont lancées dans une belle entreprise : la rédaction d’un roman, Frères d’armes, relatant les histoires de personnages plongées dans l’épisode douloureux de l’Occupation. L’originalité étant de confronter des personnages réels à des héros romanesques.

Après avoir effectué des recherches au CDI, elles ont eu accès aux archives départementales, grâce à Monsieur Boisson, directeur de l’office départemental de l’ONAC (Office national des Anciens Combattants et Victimes de Guerre) et ont pu rencontrer et recueillir le témoignage de Paul Morin, ancien déporté et auteur de J’avais 20 ans à Dachau.

Oscar, Héloïse, Paul Morin Adrien et Juliette

Le rôle de l’enseignant s’est limité à préciser quelques notions d’une période complexe. « Le plus intéressant a été de réaliser les recherches. Je travaillais sur la résistance dans UNE ville, donc forcément, je pouvais approfondir le sujet, et écrire des évènements réels. La mémoire de la résistance à Bourg-en-Bresse perdure encore » se souvient Héloïse.

Lauréates des épreuves individuelle et collective, elles aussi été retenues pour lire l’appel du Général de Gaulle lors de la cérémonie du 18 juin, devant les élus et organisations d’anciens combattants

18 juin 2018

Enfin, sélectionnées pour une visite de l’Alsace, elles ont pu visiter le camp de concentration du Struthof.

Merci et bravo à ces élèves qui ont vécu et fait vivre une belle aventure à leur classe et leur enseignant. Le devoir de mémoire s’est ainsi incarné dans le présent pour continuer à faire vivre le passé.

 

Vincent De Marchi

Professeur d’Histoire-Géographie

Collège Jeanne d’Arc.

Bourg-en-Bresse.

 

Tagué , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial. Une formation pour la vie.

Des études qui professionnalisent

S’orienter : faire le bon choix des études et d’un parcours professionnel à construire pour se réaliser. Quand le choix est évident, cela a la vertu de la simplicité ou de la continuité tranquille. Quand dominent l’indétermination, l’incertitude ou lorsque le cas est plus complexe, avoir trop d’options devant soi peut inquiéter et le choix devenir une épreuve de renoncement à la liberté !

Avec le temps des réformes, du lycée, de l’enseignement professionnel, du bac, avec les changements imposés par Parcoursup, la France découvre que l’orientation prise en amont détermine les chances de succès des scolarités et, plus tard, l’insertion professionnelle réussie ; bien menée, l’orientation réduit les coûts humains et économiques liés à l’échec scolaire.

Les enjeux de l’orientation sont multiples et chacun a sa part de responsabilité dans le processus :

  • Pour un futur lycéen ou un bachelier, se connaître afin de se projeter dans l’avenir, immédiat des études pour l’année qui vient, ou futur pour le cycle à aborder ;
  • Pour un enseignant, s’engager dans une écoute active afin d’aider un élève à se révéler et de mesurer ses capacités et ses limites, sans confondre potentiel en émergence et parcours scolaire passé ;
  • Pour des parents, prendre en compte les aspirations profondes d’un enfant et l’accompagner à l’instant d’une décision qui lui permettra de se réaliser, en relativisant le désir de reproduction sociale, pour ne pas ouvrir plus tard le temps des regrets.

S’orienter est un exercice à enjeux (ce que l’on peut gagner ou risquer de perdre). Nous avons un souhait pour nos lecteurs, parents et jeunes qui se préparent à s’orienter : avec le Guide orientation en main, soyez audacieux et exigeants, rencontrez les enseignants, les chefs d’établissement, faites-vous une idée avec des jeunes déjà intégrés, discutez avec tous et choisissez « la bonne place », celle accessible pour vous réaliser. Et ensuite, bossez ! : il faut aimer ce qu’on a voulu et travailler pour atteindre ses objectifs.

Régine Caupin

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :