Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Enseignement privé

L’Enseignement Catholique en 2030 

Durant cette année scolaire 2018/2019, l’Enseignement Catholique de l’Académie de Lyon s’est engagé dans une réflexion collective pour envisager l’avenir immédiat et à long terme. Cette démarche prospective baptisée « Vers 2030 ! » est inédite car elle rassemble les apports de trois diocèses marqués par des situations démographiques, culturelles et socioéconomiques très contrastées : Saint-Etienne, Lyon et Belley-Ars.

 

Premiers échanges autour de « Vers 2030 ! » lors de la session annuelle des Chefs d’établissement du Diocèse de Lyon.

Cette initiative émane de M. Gilles De BAILLIENCOURT, Secrétaire Général du Comité Académique de l’Enseignement Catholique, Directeur Diocésain de Lyon, ainsi que de MM. Bruno PRANGÉ et Olivier De COAT, Directeurs Diocésains respectivement de la Loire et de l’Ain. Elle a été dictée par une urgence qui s’impose aux structures de l’Enseignement Catholique : la régionalisation des académies. En effet, au 1er janvier 2020,  l’académie de Lyon passera de trois à douze départements : les académies de Clermont-Ferrand, de Lyon et de Grenoble devront construire ensemble cette nouvelle réalité régionale.

Mais ces questions de gouvernance ne doivent pas faire oublier que l’entité qui constitue l’Enseignement Catholique en France est bien l’établissement et toute la vie qu’il engendre. Ainsi, tous les enjeux sont traversés par une question : « l’Enseignement Catholique, terre de Mission ou terre de démissions ? ». Le Pape François nous rappelle que « Chaque homme et chaque femme est une mission, et c’est la raison pour laquelle on vit sur terre. Vivre avec joie sa propre responsabilité pour le monde est un grand défi. Et une telle expansion suscite la rencontre, le témoignage, l’annonce».

La démarche « Vers 2030 ! » invite chaque établissement, chaque équipe de direction, chaque enseignant à porter un regard de lucidité sur son action quotidienne.  La façon dont on enseigne, dont on éduque, dont on vit les relations au sein de l’établissement est-elle signe d’une présence indicible qui nous dépasse ? Les enseignants sont-ils conscients de participer à un projet chrétien qui invite chaque élève à prendre en compte son intériorité, son identité propre, son désir de transcendance ? Prenons-nous suffisamment au sérieux le mal-être de certains jeunes qui nous sont confiés ? De quels moyens pouvons-nous nous doter pour lutter contre l’échec scolaire et contribuer à former des citoyens animés par un désir de construction d’un monde plus juste ? C’est en affrontant à bras le corps les difficultés que l’Espérance s’ancre dans la réalité et nous permet d’ouvrir des voies inédites.

 

En mai 2019, sous le regard de M. Yann DIRAISON, Secrétaire Général adjoint de l’Enseignement Catholique, des représentants de tous les territoires de l’académie actuelle se retrouveront à Saint-Chamond pour statuer sur les grandes orientations décidées. Celles-ci seront – à n’en pas douter – à préciser et à déployer durant l’année scolaire 2019/2020.

Eric PIREYRE, coordinateur académique de la démarche prospective « Vers 2030 ! »

 

 

 

 Yann DIRAISON, Gilles De BAILLENCOURT et les six chefs d’établissement pilotes chargés de conduire la démarche académique.

Tagué , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial. Une formation pour la vie.

Des études qui professionnalisent

S’orienter : faire le bon choix des études et d’un parcours professionnel à construire pour se réaliser. Quand le choix est évident, cela a la vertu de la simplicité ou de la continuité tranquille. Quand dominent l’indétermination, l’incertitude ou lorsque le cas est plus complexe, avoir trop d’options devant soi peut inquiéter et le choix devenir une épreuve de renoncement à la liberté !

Avec le temps des réformes, du lycée, de l’enseignement professionnel, du bac, avec les changements imposés par Parcoursup, la France découvre que l’orientation prise en amont détermine les chances de succès des scolarités et, plus tard, l’insertion professionnelle réussie ; bien menée, l’orientation réduit les coûts humains et économiques liés à l’échec scolaire.

Les enjeux de l’orientation sont multiples et chacun a sa part de responsabilité dans le processus :

  • Pour un futur lycéen ou un bachelier, se connaître afin de se projeter dans l’avenir, immédiat des études pour l’année qui vient, ou futur pour le cycle à aborder ;
  • Pour un enseignant, s’engager dans une écoute active afin d’aider un élève à se révéler et de mesurer ses capacités et ses limites, sans confondre potentiel en émergence et parcours scolaire passé ;
  • Pour des parents, prendre en compte les aspirations profondes d’un enfant et l’accompagner à l’instant d’une décision qui lui permettra de se réaliser, en relativisant le désir de reproduction sociale, pour ne pas ouvrir plus tard le temps des regrets.

S’orienter est un exercice à enjeux (ce que l’on peut gagner ou risquer de perdre). Nous avons un souhait pour nos lecteurs, parents et jeunes qui se préparent à s’orienter : avec le Guide orientation en main, soyez audacieux et exigeants, rencontrez les enseignants, les chefs d’établissement, faites-vous une idée avec des jeunes déjà intégrés, discutez avec tous et choisissez « la bonne place », celle accessible pour vous réaliser. Et ensuite, bossez ! : il faut aimer ce qu’on a voulu et travailler pour atteindre ses objectifs.

Régine Caupin

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :