Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Construire sa vie

Quelles langues apprendre ?

Quelles langues parler pour survivre en 2030 ?

Pour les prochains siècles et dans la situation actuelle, seules quelques langues peuvent prétendre jouer un rôle véhiculaire dans le monde 

entier. Il s’agit des langues internationales : anglais, arabe, chinois, espagnol, français, portugais, russe.

Pour surfer sur internet, choisissez l’anglais, le mandarin, l’espagnol

En 2017, l’anglais règne en maître avec 1 milliard d’internautes, soit un quart des internautes du monde. Suivent le chinois (770 millions), l’espagnol (312 millions), l’arabe (185 millions), le portugais et le malais (157 millions), le japonais, le russe et le français (110 millions), l’allemand (85 millions). Beaucoup d’internautes, qui n’ont pas l’anglais comme langue maternelle, utilisent l’anglais dans leurs recherches sur l’Internet, ce qui fait gonfler l’usage de l’anglais.

Les 10 premières langues sur internet en 2017

Anglais            25,3%

Chinois            19,8%

Espagnol         8,0%

Arabe               4,8%

Portugais        4,1%

Malais             4,1%

Japonais          3,0%

Russe               2,8%

Français          2,8%

Allemand        2,2%

Total des 10 langues     76,9%

Les autres langues         23,1%

Pour travailler à l’international, pratiquez l’anglais et la langue des pays auxquels vous voulez vendre

En 2010, cinq pays accaparaient à eux seuls environ 40 % des échanges internationaux: les États-Unis, la Chine, le Japon, l’Inde et l’Allemagne. Dans les faits, l’anglais jouit d’une puissance nettement supérieure à son importance numérique, puisque certains pays non anglophones (Allemagne, Japon et Inde) réalisent leurs échanges de plus en plus en anglais. En 2020, selon Euromonitor International 2010, les principaux acteurs du commerce international seront la Chine, les États-Unis, l’Inde, le Japon, la Russie, l’Allemagne, le Brésil, le Royaume-Uni, la France, le Mexique, etc. En somme, les mêmes pays et les mêmes langues.

Avec la mondialisation, les langues étrangères, et la capacité à faire des affaires à l’international, n’ont jamais été aussi importantes. Comme le disait l’ancien chancelier Allemand Willy Brandt: « Si je te vends quelque chose, alors je parle ta langue, mais si jamais je t’achète quelque chose, dann müssen sie Deutsch sprechen ». Cela veut dire: « Alors, ils doivent parler allemand ». Bref, outre l’anglais, le chinois mandarin, l’hindi, l’allemand, mais surtout le français, le portugais et l’espagnol, en raison du nombre de pays impliqués, devraient connaître un avenir prometteur.

Pour voyager et faire des rencontres, parlez anglais, français, espagnol et arabe

300 millions de locuteurs d’une langue concentrés dans un seul pays n’auront pas la même influence globale que 300 millions de locuteurs répartis en nombre suffisant dans plusieurs pays. La dispersion géographique d’une langue forte s’avère toujours positive, car elle lui assure le prestige et des fonctions de communications accrues.

Avec 897 millions de locuteurs (L1 : langue maternelle), le chinois est une langue moins forte que l’anglais soutenu par ses 371 millions de locuteurs (L1) répartis dans 59 pays et 62 territoires. Il en est ainsi avec le français représenté par 76 millions de locuteurs (L1) répartis dans 38 États et 42 territoires. Selon la variable de la dispersion dans l’espace, l’anglais et le français seraient les langues les plus puissantes de la planète; elles seraient suivies de près par l’espagnol (23 États) et l’arabe (23 États).

D’après l’expansion des langues, Jacques Leclerc, L’aménagement linguistique dans le monde, Québec, CEFAN, Université Laval, 2018

 

Tagué , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :