Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

Réaliser les rêves des élèves et chefs d’entreprises ? (notamment dans l’industrie)

Rapprocher les élèves de l’entreprise et inversement, beau défi  relevé à de nombreuses occasions depuis la rentrée dans la région Rhône-Alpes. Quelle qu’en soit la forme, il s’agit bien de multiplier les occasions d’exprimer les espoirs des uns et des autres.

Des étudiants responsables, fiables, capables d’apprendre et d’évoluer, qui sachent être ponctuels et travailler en équipe, tels sont les éléments indispensables recherchés par toute entreprise. Aider les élèves à se stabiliser en choisissant la bonne orientation, leur transmettre une véritable compétence associée à la capacité d’écrire en français correct, socle pour d’autres études ou formations « maison » en entreprise, ces éléments de base,  enseignés par l’Ecole, ne suffisent pas pour permettre l’adéquation élèves – entreprises.  Chacun part à la recherche de l’autre avec des désirs bien précis mais les complémentarités peinent à se rencontrer, d’où l’intérêt évident des manifestations  étudiants – industrie. Les étudiants s’y frottent au monde de l’entreprise tandis que celle-ci découvre potentiellement ses futurs salariés.

Le 14 octobre 2011, le CESER (Conseil Economique et Social, Environnemental et Régional) manifestait son souci de découvrir des axes pédagogiques originaux et éprouvés, pour faciliter l’apprentissage d’un métier par des jeunes en  difficulté d’intégration dans le système éducatif. Une délégation de 25 personnes a rendu  visite à l’Ecole La Mache pour échanger avec des professeurs heureux de raconter leur combat quotidien : transmettre des compétences, oui, mais aussi et d’abord, redonner confiance et colonne vertébrale à leurs élèves. Comment ? Grâce notamment à des initiatives La Mache, fruit d’une longue expérience, ou innovantes.  Que chaque élève puisse développer le maximum de son potentiel dans toutes les dimensions de son être, c’est bien la finalité.

Certains ont commencé leur parcours en situation d’échec, les passerelles entre filière professionnelle et technologique les ont sauvés. D’autres témoignent de la chance d’un apprentissage intégré qui les a plongés d’emblée dans le métier, par la réalisation concrète de pièces pour une « vraie »  entreprise, avant d’apprendre la théorie.  Tous n’ont pas hésité à livrer leur étonnement de s’être découverts capables d’aller jusque- là.

Pôle-Emploi à son tour organisait, le 10 novembre 2011, des interventions d’entrepreneurs de l’Industrie, suivies d’un échange intéressant avec les élèves de l’INSA, l’EM et La Mache. Tant d’entreprises ont exprimé leur difficulté à trouver des candidats qui allient compétence professionnelle et fiabilité.

Même pour les écoles qui garantissent un diplôme et un emploi à la sortie, l’adéquation entre les besoins des entreprises et les capacités des étudiants reste à bonifier. Rien ne vaut des étudiants devenus des hommes debout,  « construits », pour répondre aux rêves des entreprises. Et ceux-ci ont tout à gagner en entrant  dans des sociétés où l’homme peut se réaliser.

 

Jean-Philippe BUCHET
Chef d’Etablissement Ecole La Mache – Lyon

Pin It! Share on Google+ Share on LinkedIn

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :