Orientation, le Guide de l'Enseignement Privé

À LA UNE

Une année jubilaire pour les Frères des Écoles Chrétiennes

A l’occasion du tricentenaire de la mort de saint Jean-Baptiste de La Salle, fondateur des Frères des Écoles chrétiennes, le pape François a accordé l’année jubilaire lasallienne, du 17 novembre 2018 au 31 décembre 2019.

Saint Jean-Baptiste de La Salle (1651-1719), originaire de Reims, a été canonisé en 1900, par le pape Léon XIII. Il a consacré sa vie à éduquer les enfants pauvres. C’est pourquoi le pape Pie XII l’a proclamé Saint Patron de tous les éducateurs catholiques en 1950.

Enseigner, un projet de vie

En 2019, la Famille Lasallienne célèbrera donc le 300e anniversaire de la mort de notre Fondateur, Saint Jean-Baptiste de La Salle, Saint Patron des Enseignants.  Dans le monde entier, des manifestations et des célébrations sont prévues pour honorer notre patrimoine commun de l’éducation humaine et chrétienne des jeunes et des pauvres et pour promouvoir la vocation au ministère de l’éducation.

Au 31 décembre 2017, la Congrégation comptait 3 695 frères dans le monde, 89 062 enseignants laïcs, éducateurs et collaborateurs, 1 083 centres éducatifs dont 70 universités dans 83 pays aujourd’hui et plus d’un million d’étudiants, enfants, jeunes et adultes.

Les établissements du réseau La Salle partagent un patrimoine commun avec l’ensemble des œuvres éducatives lasalliennes du monde entier :

  • la recherche d’une formation de qualité qui prend en compte le jeune dans toutes ses dimensions,
  • la formation d’acteurs d’une société ouverte à tous,
  • un accompagnement par des éducateurs qui aident chacun à développer pleinement ses potentialités pour construire son avenir

L’esprit lasallien a donc traversé les siècles et les continents et même les religions puisque, dans certaines parties du monde, des communautés éducatives à majorité musulmane se recommandent de l’esprit de M. de La Salle et continuent à conjuguer éducation humaine et éducation religieuse.

Dans des régions où la foi religieuse est vivante, des jeunes restent ouverts à un appel à vivre leur vie dans une mission de service éducatif prioritairement attentif aux défavorisés, aux exclus. Des Frères restent encore pionniers dans des œuvres éducatives. Dans des régions marquées par la sécularisation, le défi que Frères et Laïcs veulent relever en ce début de 21° siècle est double: d’une part, garder foi dans un appel toujours possible à la vocation de Frère et, d’autre part, reconnaître comme héritières de la tradition lasallienne des associations de laïcs chrétiens qui font de leur               « métier » d’enseignant un « projet de vie et qui, tenant compte des exigences d’une vie familiale, construisent un          « ensemble et par association » nouveau.

Les établissements Lasalliens de la délégation Centre-Est célèbrent aussi leurs 300 ans d’histoire

Depuis la mort du fondateur, il y a 300 ans, de nombreux Frères, éducateurs et professeurs ont offert leur vie, leur travail, le meilleur d’eux-mêmes pour l’éducation.

« Un cœur, un engagement, une vie ! » est le message  que porteront tous les lasalliens du monde en ce tricentenaire du départ du fondateur vers la maison du Père. 300 ans durant lesquels Frères et Laics ont continué à vivre la Mission Educative Lasallienne.

Cette année sera une année de fête qui sera marquée par de nombreuses manifestations dans les établissements du réseau en France mais aussi dans le monde et dans les établissements lasalliens de la délégation Centre Est.

Le Frère supérieur, Robert Schieler encourage la créativité des Districts et les invite à créer leurs propres activités et à les partager avec l’ensemble de l’Institut.

Le Frère Supérieur souligne que cet anniversaire est l’occasion de promouvoir toutes les vocations lasalliennes et, en particulier, de soutenir les jeunes qui discernent un appel à la vie de Frères.

Monique DI MASSO,
Déléguée de tutelle de la délégation Centre Est

Tagué , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial. Une formation pour la vie.

Des études qui professionnalisent

S’orienter : faire le bon choix des études et d’un parcours professionnel à construire pour se réaliser. Quand le choix est évident, cela a la vertu de la simplicité ou de la continuité tranquille. Quand dominent l’indétermination, l’incertitude ou lorsque le cas est plus complexe, avoir trop d’options devant soi peut inquiéter et le choix devenir une épreuve de renoncement à la liberté !

Avec le temps des réformes, du lycée, de l’enseignement professionnel, du bac, avec les changements imposés par Parcoursup, la France découvre que l’orientation prise en amont détermine les chances de succès des scolarités et, plus tard, l’insertion professionnelle réussie ; bien menée, l’orientation réduit les coûts humains et économiques liés à l’échec scolaire.

Les enjeux de l’orientation sont multiples et chacun a sa part de responsabilité dans le processus :

  • Pour un futur lycéen ou un bachelier, se connaître afin de se projeter dans l’avenir, immédiat des études pour l’année qui vient, ou futur pour le cycle à aborder ;
  • Pour un enseignant, s’engager dans une écoute active afin d’aider un élève à se révéler et de mesurer ses capacités et ses limites, sans confondre potentiel en émergence et parcours scolaire passé ;
  • Pour des parents, prendre en compte les aspirations profondes d’un enfant et l’accompagner à l’instant d’une décision qui lui permettra de se réaliser, en relativisant le désir de reproduction sociale, pour ne pas ouvrir plus tard le temps des regrets.

S’orienter est un exercice à enjeux (ce que l’on peut gagner ou risquer de perdre). Nous avons un souhait pour nos lecteurs, parents et jeunes qui se préparent à s’orienter : avec le Guide orientation en main, soyez audacieux et exigeants, rencontrez les enseignants, les chefs d’établissement, faites-vous une idée avec des jeunes déjà intégrés, discutez avec tous et choisissez « la bonne place », celle accessible pour vous réaliser. Et ensuite, bossez ! : il faut aimer ce qu’on a voulu et travailler pour atteindre ses objectifs.

Régine Caupin

Rechercher un établissement

Types d'Établissement :
Écoles post bac
Établissements de formations aux professions de l'action sociale et médico-sociale
Formations en alternance
Lycées agricoles
Enseignement supérieur
Établissements associés enseignement catholique
Lycées professionnels
Lycées enseignement général et technologique
Collèges
Écoles de production
Université Catholique de Lyon
Départements :
Ain
Rhône
Isère
Loire
Roannais
Mots Clès (facultatif) :